Dr Alain Bitton: Andrologue - Urologue
 

Traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate
par thermothérapie transuretrale

Le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate dépend de considérations objectives (paramètres cliniques) et subjectives (gêne et retentissement sur la qualité de vie); le choix des patients restant bien évidemment un facteur décisionnel majeur.

 

Pour un grand nombre de patients, sans complications sévères, le traitement de première ligne est le traitement médical: phytothérapie, alpha-bloquants, inhibiteurs de la 5-alpha-réductase, et, plus récemment, l'association d'un alpha-bloquant et d'un inhibiteur de la 5-alpha-réductase (bithérapie). Il s'agit d'un traitement symptomatique nécessitant une prise quotidienne à vie. Cependant, nombre de patients ne sont pas soulagés par ces traitements (les 2/3 des malades déclarent ressentir une gêne indépendamment de l'amélioration des paramètres cliniques), n'en supportent pas les effets secondaires (notamment sur le système cardio-vasculaire), ou voient leur maladie progresser. Cette inefficacité, ou la survenue de complications (rétention d'urine, calculs vésicaux, insuffisance rénale), amènent à proposer un traitement chirurgical. A l'heure actuelle, les gestes les plus courants sont l'adénomectomie à ciel ouvert et surtout la résection transurétrale de la prostate (RTUP). Celle-ci, réalisée dans 80% des cas, reste un geste invasif dont les effets secondaires majeurs sont les saignements et les troubles de la fonction sexuelle (dysfonctionnement érectile et éjaculation rétrograde). D'autres techniques moins invasives se sont développées au cours des dix dernières années: thermothérapie (micro-ondes, Prostiva™...), thérapies au laser, vaporisation transurétrale... Le système Prostiva™ permet de préserver la fonction sexuelle et reproductive des patients et offre la possibilité d'être réalisée lors d'une hospitalisation réduite, voire en ambulatoire. Toutefois, l'effet secondaire le plus fréquent est une rétention urinaire transitoire qui nécessite dans la grande majorité des cas une cathétérisation post-interventionnelle de quelques jours.

 

 

Principe de la thermothérapie: Utilisation de la chaleur fournie par l'énergie micro-ondes ou par la radio-fréquence pour nécroser le tissu prostatique responsable de l'obstruction urinaire.

Ce principe n'est pas nouveau mais le caractère innovant réside dans l'augmentation de puissance des appareils, qui permet d'obtenir des températures intra-prostatiques plus élevées (44-45°C pour l'hyperthermie, >50°C pour la thermothérapie et 115°C pour la radiofréquence). Ces températures sont obtenues tout en préservant l'urètre, le rectum et les sphincters urinaires interne et externe grâce à un système de refroidissement urétral et à des systèmes d'alarmes qui interrompent automatiquement l'émission de chaleur quand la température rectale et/ou urétrale dépasse un certain seuil.

Le système Prostiva™ est utilisé par voie transurétrale pour le traitement par thermoablation de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Le dispositif comprend deux électrodes de radiofréquence dont l’énergie délivrée entraîne une nécrose de coagulation des zones définies, essentiellement des cellules musculaires lisses, ce qui entraîne un effet alpha-bloquant permanent.

 

Le matériel est composé d’un générateur de radiofréquence, d’une poignée de traitement sur laquelle se place un télescope qui permet la visualisation directe du positionnement de la cartouche à usage unique munie des aiguilles de traitement, et d’un système d’irrigation à usage unique permettant de diminuer l’échauffement tissulaire et le rinçage de l’urètre.

La particularité de la méthode Prostiva™ est d’utiliser un système permettant un traitement ciblé au niveau des zones d’obstruction au niveau de la prostate grâce à un système de déploiement d’aiguilles dans le tissu permettant une application la plus efficace possible de la chaleur. Il est également possible de préserver certaines zones comme le col vésical afin de permettre une éjaculation antégrade sans aucun trouble érectile.

Il s’agit d’une méthode utilisée à l’heure actuelle en première ligne de traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate aux Etats-Unis, et dont les résultats en Europe sont extrêmement prometteurs.

Thérapie PROSTIVA™ RF

>>> Traitement de l’Hyperplasie Bégnine de la Prostate [PDF]

 

Accueil - Nouveautés - Dr Bitton - Le cabinet - L'équipe - Centres d'intérêt - Nouvelles techniques - Cours & enseignement - Recherche
Evaluez votre santé - Bibliographie - Articles - Médias - Partenaires - Liens utiles - Coordonnées - Plan & horaires - Infos légales

Ce site personnel, entièrement financé par son auteur et sans publicité, ne substitue en rien à une consultation ou à un avis médical auprès d'un spécialiste.
Les informations de santé proposées ici sont libres de toute influence et rédigées par le Dr Alain Bitton, urologue-andrologue, dans un but médical.

Le Dr Alain Bitton ne présente aucun conflit d’intérêt financier avec l’industrie pharmaceutique ou laboratoire ou fabriquant de produits ou de matériels médicaux.

Dernières mises à jour: janvier 2017

Copyright © 2009-2017 Lauriedesign Sàrl - Graphisme & Web Design - Tous droits réservés